Home » Formation continue » 2018-2019

Category Archives: 2018-2019

L’apport des neuro-sciences pour l’éducation

Les termes neuro-éducation et neuro-pédagogie couvrent tous les deux une discipline qui est en fait au croisement de trois disciplines scientifiques distinctes :

  • La psychologie cognitive (qui étudie la façon dont les individus apprennent)
  • Les neuro-sciences (l’étude du fonctionnement du cerveau)
  • Les Sciences de l’éducation, la pédagogie (qui étudient l’impact des dispositifs pédagogiques proposés par les enseignants sur les apprentissages des élèves)

« Ce n’est pas une approche qui permet de prescrire aux enseignants ce qu’il faut faire ou non, mais qui propose plutôt des pistes qui peuvent les aider à adapter leurs gestes professionnels. »

L’objet de la conférence présentée mercredi 14 novembre 2018 par David Ducrocq est d’exposer, en quelques heures, certaines de ces pistes appuyées sur des connaissances considérées comme scientifiquement fiables.

Les sciences cognitives (autre appellation) prennent de plus en plus de place dans l’éducation : on le voit dans la création récente d’un Conseil Scientifique de l’Education nationale, conseil présidé par le chercheur Stanislas Dahaene, éminent spécialiste du cerveau. On le voit aussi dans le Socle Commun de Connaissances, de Compétences et de Culture qui est émaillé de termes issus des neuro-sciences, notamment dans la partie Méthodes et outils pour apprendre.

Le cerveau (de l’enfant) est le principal objet de travail des enseignants, il est cependant mal connu de ces mêmes enseignants. C’est le cas en France, mais ça ne l’est pas au Canada ou en Belgique, car les neuro-sciences y font partie de la formation initiale. Chez nous, c’est un peu comme si le mécanicien ignorait le fonctionnement des moteurs des voitures qu’il répare. Ouvrons-donc le capot pour voir ce qu’il y a dessous :

  • Le cerveau humain comporte environ 100 milliards de neurones (Internet, ce n’est que 250 millions de serveurs) qui dispose chacun de 40 000 possibilités de connexions et possède un poids moyen de 1.300 à 1.400 grammes.
  • Le cerveau représente 2,5 % du poids total d’un individu et consomme 30 % de l’énergie totale.
  • Le carburant du cerveau est le glucose.
  • Les neurones communiquent entre eux via les neurotransmetteurs.

David Ducrocq a ensuite présenté les chercheurs les plus connus dans le domaine des neurosciences, les résultats de leurs recherches et surtout – ce qui nous intéresse – leurs applications pour l’école. Le contenu de sa présentation est déroulé ici :

Pour aller plus loin sur le sujet, je vous recommande la lecture de cet ouvrage de vulgarisation scientifique qui « fait le job » :

Stanislas Dehaene explique aussi ce que sont les quatre piliers de l’apprentissage pour le cerveau humain lors ce cette émission radiophonique :

A venir…