Home » Actualités » Dispositions relatives à l’hygiène dans les écoles

Dispositions relatives à l’hygiène dans les écoles

Les « gestes barrières » sont efficaces pour limiter la propagation du Covid-19 notamment au sein des établissements scolaires. Il s’agit des gestes suivants :

– se laver les mains plusieurs fois par jour à l’eau et au savon pendant trente secondes ou, à défaut, avec une solution hydro-alcoolique (sauf pour les enfants en bas âge) ;

– tousser ou éternuer dans son coude ;

– se moucher dans un mouchoir à usage unique ; le jeter immédiatement à la poubelle et se laver les mains à nouveau ;

– éviter de se toucher le visage, en particulier le nez et la bouche ;

– ne pas se serrer la main ; ne pas s’embrasser ;

– rester chez soi quand on est malade.

Dans les établissements scolaires, le respect de ces « gestes barrières » suppose qu’il soit effectivement possible, tant pour les personnels que pour les élèves, d’avoir accès à des installations sanitaires munies de savon, d’essuie main jetable ou de séchoir. De plus, il importe de veiller tout particulièrement à l’aération et au ménage complet des locaux de l’établissement scolaire, incluant notamment le nettoyage des surfaces et des objets collectifs (tables de classe, poignées de porte et de fenêtre, rampes d’escalier, boutons d’ascenseur, chasses d’eau, télécommandes, etc.).

L’entretien approprié des locaux scolaires est en effet indispensable à la mise en œuvre des prescriptions sanitaires destinées à limiter la propagation du virus. Cet entretien ainsi que l’approvisionnement en savon et, le cas échéant, en solutions hydro-alcooliques, ainsi que la mise à disposition de moyens adaptés de séchage des mains (essuie main jetable, séchoir) incombe, comme à l’habitude, à la collectivité de rattachement, s’agissant des écoles.

Il appartient donc en premier lieu aux directrices et directeurs d’école de se rapprocher des collectivités territoriales (communes ou EPCI) pour appeler leur attention sur la nécessité d’une vigilance particulière sur cette question déterminante pour la santé des élèves ainsi que des personnels relevant tant de l’Etat que des collectivités.

S’agissant des écoles, il appartient aux directeurs de signaler sans délai aux maires ou aux présidents d’EPCI la situation des écoles dans lesquelles l’entretien des locaux ainsi que l’approvisionnement en savon et moyens de séchage appropriés ne seraient pas assurés dans des conditions satisfaisantes au regard des prescriptions sanitaires rappelées ci-dessus.
En cas de difficultés, l’autorité territoriale (communes ou EPCI) doit en informer immédiatement les inspectrices ou inspecteurs de l’éducation nationale qui en informeront également sans délai la DSDEN du Nord.

Dans l’hypothèse où une collectivité territoriale rencontrerait des difficultés particulières à assurer les conditions d’hygiène nécessaires, la DSDEN en informera immédiatement le Préfet du département afin qu’une solution puisse être trouvée dans les meilleurs délais.

Merci de bien vouloir assurer dans les meilleurs délais la mise en œuvre de ces consignes et de tenir informer la DSDEN des difficultés rencontrées dans leur mise en œuvre, par le biais des inspectrices ou inspecteurs de l’éducation nationale.